Post n°36 Amour et infomatrique

Où Fiamoa raconte l'histoire d'une fuite et d'une de ses histoires de cœur et où ça ne dit pas que Ziderm et Kiara se font mettre à l'amende par le Golem

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/93/Temple_of_Sibylle_Buttes_Chaumont_Paris_19e.jpg

L'Autre: attends, il y a quelque chose que je ne comprends pas...

Oui?

L'Autre: Tu savais que ton truc de 3D là, il fonctionnait pas sous Linux?

Ouais

L'Autre: Ba alors pourquoi t'as migré sur Linux? T'avais l'air de l'aimer ce chat 3D...

Peut-être que je cherchais justement un prétexte pour fuir...

Elle: Ah? Qu'est ce qui s'est passé pour que tu aies envie de fuir?

Je pense que les raisons sont multiples. Déjà, quand je m'y suis mis sérieusement, c'était les grandes vacances, j'avais un peu que ça à faire, et ça permettait de combler un peu le sentiment de vide que j'éprouvais à l'époque.

Elle: Le sentiment de vide?

Ouais, je sais pas si ça vous l'a fait mais, juste après le bac, j'ai eu la sensation d'un passage à vide. En fait, le bac, comme la thèse plus tard, c'était l'objectif final vers lequel toute ma scolarité était tourné et, une fois cet objectif atteint, je me suis senti d'un seul coup complètement vide et... sans but... Dès lors, le chat 3D me permettait de m'oublier un peu, pour ne pas avoir à penser à ce vide... Le truc c'est que la rentrée est arrivée, en octobre, et la fac à complètement remplit ce vide. Du coup le chat 3d n'avait plus vraiment de rôle à jouer dans ma vie

Elle: Et ta fiancée, tu as continué à la fréquenter ?

Virtuellement oui, mais ça n'allait pas aussi bien que ça en fait... Non, en réalité ça allait pas trop mal, tant que nous restions cachés, mais malheureusement, sur le chat 3D les gens me critiquaient assez fortement, en disant que je profitais de l'état de faiblesse dans lequel elle était à l'époque (ça n'allait pas du tout chez elle, elle était en processus de rupture avec son mari)... En fait ils ne voyaient pas que nous nous épaulions plus qu'autre chose. Bref, il y avait de plus en plus de gens avec lesquels je ne m'entendais plus...

L'Autre: Ouais, faut dire que t'es un peu chiant des fois comme mec, surtout quand ça va pas trop dans ta tête
Elle: Ah ouais? Moi je trouve pas...
L'Autre: C'est que tu l'as pas connu dans sa période drague de rue...
Elle: Tu as fait de la drague de rue?

Ouais comme un porc, mais je reviendrai la dessus dans un prochain post. L'autre truc qui a sonné le glas de mon enthousiasme est un problème que j'avais eu avec le taulier du site

Elle: Raconte 

Bon nous étions en train de nous développer, on créait de nouveaux mondes et on attirait de nouvelles personnes. Du coup, j'ai eu l'idée d'apporter ma pierre à l'édifice en créant mon monde... Je crois que c'était le mont Olympe

L'Autre: Il est toujours très humble ce garçon...

Bref, je me suis donné à fond: j'avais fait un décor vallonné au milieu duquel j'avais créé un lac avec un petit bâtiment grecomantique genre comme ce bâtiment des Buttes Chaumont que j'ai mis au début du post. Ce lac était alimenté par une cascade qui passait entre deux collines. Franchement, j'étais assez fier de mon boulot...

Elle: et qu'est ce qui s'est passé?

Ba je l'ai présenté pour qu'on le mette dans notre univers et je me suis fait allumer de manière très désagréable, notamment par le fondateur du site, que j’admirais énormément.

Elle: Il a dit quoi?

Ba il s'est moqué de mon travail, disant que les deux collines desquels coulaient la cascade ressemblait à deux seins et que bref ça n'allait pas le faire.

L'Autre: et maintenant avec le recul, tu penses qu'il avait tord ?

Mhm je ne sais pas si objectivement mon travail était bien. Moi j'en étais fier, mais peut être que si j'y allais maintenant, je me dirais que c'est pas génial... Impossible de savoir, étant donné que le logiciel pour le consulter n'existe plus. Mais à la limite ce n'est pas qu'on me dise que ça ne va pas qui me dérange. Enfin, c'est jamais facile à entendre mais j'accepte la critique constructive. Non, c'est surtout la façon de le dire en se moquant de moi, devant témoin en plus...

L'Autre: Tu serais pas un peu susceptible?

Quand les choses sont dites avec méchanceté, je le prends très mal. Tu vois il aurait pu me dire: « Mhm, bon c'est pas mal mais il y à deux trois trucs qui clochent, viens on va essayer de voir si on peut pas régler ça ensemble. »

Elle: Tu lui en veux encore?

Non, il a manqué de tact, ce sont des choses qui arrivent, et puis ça n'empêche pas qu'il m'a appris plein de trucs et a, à plusieurs reprises, pris de son temps pour m'aider à faire des trucs que je n'arrivais pas à faire. Simplement sur le coup, ça a fait déborder le vase et j'ai pris mes distances...

Elle: Et ta fiancée virtuelle, tu as continué à échanger avec elle?

Ouais, on a continué à parler sur MSN... En fait je pense qu'il y avait une forme d'amour entre nous, platonique, bizarre... On passait beaucoup de temps à discuter ensemble de tout et de rien, et on était souvent d'accord.

Elle: Et comment ça s'est fini?

Ba ca ne pouvait pas marcher comme histoire, même si on s'entendait bien.

Elle: À cause de la différence d'âge?

C'est vrai qu'il y avait entre nous une différence d'âge assez importante : j'avais 18ans, elle en avait 11 de plus... Mon âge actuel quoi... Mais ça ne posait pas plus de problèmes que ça. Non en fait il y avait trois choses qui me dérangeaient. La première c'est qu'elle avait un gosse. Je veux dire, j'ai rien contre ça, c'est juste que je ne me sentais pas prêt d'assumer un hypothétique beau-fils. L'autre point c'est qu'elle était quand même dans un état de dépression assez avancé, et honnêtement, je me sentais petit à petit attiré dans son tourbillon, et j'ai préféré arrêter avant d'être complètement noyé. Et puis enfin, dernier point, physiquement, elle ne m'attirait absolument pas.

Elle: Mais tu l'as rencontré finalement ?

Oui plus tard, on n'était déjà plus ensemble... Je pense qu'elle aurait bien aimé que ça finisse à l'horizontal, mais je pouvais pas, elle ne me plaisait pas

L'Autre: Et t'as pas voulu faire l'effort? Ça se trouve dans le feu de l'action tu aurais pu te faire plaisir.

Ouais, mais en même temps, je sais pas, je n'éprouvais aucune vibe de mon côté. Il m'est déjà arrivé d'éprouver quelque chose physiquement pour des gens qui ne me plaisaient pas mais là, c'était pas possible. C'est comme ça, même en étant bercé d'idéaux du type, c'est la beauté intérieur qui compte, le physique, et, plus que le physique, ce qui se dégage de la personne continue de compter, et la, ça passait pas :(

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.fiamoa.eu/dotclear/index.php?trackback/41

Haut de page