Post n°50 La galère des stats

Où Fiamoa essaie de voir s'il y a un problème au niveau des personnes d'origine maghrébines selectionnées en équipe de France

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/ab/Karim_Benzema_Euro_2012_vs_Sweden_01.jpg

Benzema en 2012 Photo de Илья Хохлов

Bon la France en finale de l'Euro, blablabla, c'est génial, vive Griezmann etc. Pour ajouter ma pière à l'édifice des nombreux articles écrits sur l'équipe de France, je voudrais revenir sur l'affaire Benzema,vous savez, celle dans laquelle, pour expliquer pourquoi il n'avait pas été sélectionné, il disait

« Deschamps se pliega a la presión de una parte racista de Francia (Deschamps s'est plié à la pression d'une partie raciste de la France) »
L'Autre: Oui, et ?

Eh bien je me suis dit que je pourrais essayer de voir si, dans l'équipe de France, il y a un problème avec les joueurs d'origine maghrébine.

L'Autre: Et comment tu comptes montrer qu'il y a un problème ?

Je comptais regarder la part de joueurs d'origine maghrébine qui ont joué en edf, et voir si ça correspond à la proportion de personne d'origine maghrébine dans la population française...

L'Autre: Euh, t'es sûre que ça va marcher ça ?

Comment ça ?

L'Autre: Ba si t'as pas les même stats, ça veut pas forcément dire qu'il y a un problème avec l'edf : ca peut juste être que les arabes aiment pas le foot (si la proportion est faible), ou au contraire adorent le foot (si la proportion est plus forte)

Alors oui, c'est un biais possible, mais personnellement j'aurais tendance à dire que les maghrébins jouent plus au foot que les blancs. En effet, comme le dit Elsa ZOTIAN,

« Les garçons de milieux populaires pratiquent davantage le football que leurs homologues des classes moyennes et supérieures »

Bon, je n'ai pas trouvé la répartition des classes sociales en fonction de l'origine géographique, mais on va partir du principe que la population d'origine maghrébine appartient souvent à des classes sociales moins aisées que les Français de longue date. Dès lors, si cette hypothèse est vrai, alors on peut s'attendre à ce que la proportion des Français d'origine maghrébine footballeurs soit plus importante que la proportion des Français d'origine maghrébine tous métiers confondus .

L'Autre: Ouais, mais qu'est ce qui te dis que les arabes sont bons au foot ?

A ce que je sache, il y a pas de gène du football : il n'y a pas de population qui serait génétiquement meilleure au football qu'une autre

L'Autre: Et pourquoi pas ? Après tout, en sprint ce sont clairement les afro-américains (Jamaïque, Etats-Unis, Antilles etc.) les meilleurs, donc c'est que quelque chose doit se jouer au niveau génétique ?

Pour une activité assez basique comme la course je dis pas, mais pour le football, qui fait appel à énormément de qualités comme l'habileté, la lecture de jeu, l'endurance, la concentration, la gnaque etc., c'est une autre paire de manche ! Non vraiment, là dessus, à ce que je sache, si peut être certaines populations peuvent être avantagées quant à l'une des qualités demandée, aucune n'est avantagée sur l'ensemble des qualités demandées. Il n'y a qu'à voir les meilleurs joueurs de l'histoire pour s'en persuader : ils viennent de pays différents, sont de couleurs et d'origines différentes...

L'Autre: Y a pas beaucoup d'asiatiques

Ouais, mais ça c'est plus dû au fait que la culture du foot n'est pas aussi développée dans les pays asiatiques qu'en Europe, ou en Amérique du Sud...

Elle : Donc si je récapitule : d’après les statistiques, on a toutes les raisons de s'attendre à ce que le nombre de joueurs d'origine maghrébine en équipe de France soit au moins égal à la part de population d'origine maghrébine parmi les français

Voilà !

Elle : Et alors ?

Eh bien depuis 1904, 2,7 % des joueurs sont originaire du maghreb (de ces statistiques sont exclus les pieds noirs et assimilés)

Elle : Ouais ça fait pas beaucoup, et la part de la population d'origine maghrébine en France ?

Ba d'après ce que j'ai trouvé, en comptant les descendants d'immigrés de première et deuxième générations, on compte 4,189 millions de personne ayant moins de 60 ans en 2011, mais à ceux là, il faut enlever ceux qui n'ont pas la nationalité française soit à peu près 750 000, ce qui nous fait en gros 3,44 millions. Ramené à la population française, ayant moins de 60 ans (49 224 963 personnes) cela fait 7 %

Elle : Ah ouais, du coup on est plutôt loin !

Eh ouais...

Prof : Attendez une minute, votre raisonnement ne tient pas la route

Pourquoi ?

Prof : Et bien vous comparez les statistiques de l'équipe de France depuis 1904 avec celle de la part de population d'origine maghrébine actuellement, or rien ne dit que la part de population d 'origine maghrébine a toujours été de 7 %! Ce qu'il faudrait faire, c'est avoir la part de la population d'origine maghrébine en France depuis 1904 !

C’est-à-dire en comptant les morts ?

Prof : Exactement : peut être que si on ajoute à la population française actuelle, celle qui est décédée entre 1904 et 2011, on arrivera à 2,5 % de personnes d'origine maghrébine
L'Autre: Ou pas
Prof : Ou pas, mais tant qu'on ne connaîtra pas le ratio, les 2,5 % de personnes d'origine maghrébine en équipe de France n'indiquent en rien que l'équipe de France n'est pas représentative de la population française 

J'ai pas les stats là-dessus... mais étant donné que j'ai la part de la population d'origine maghrébine en France ayant moins 60 ans en 2011, je peux peut-être uniquement considérer les joueurs sélectionnés en équipe de France ayant moins de 60 ans en 2011...

Prof : Ce sera mieux, mais cela restera problématique

Pourquoi ?

Prof : Parce que rien ne dit que dans les statistiques des personnes d'origine maghrébine en 2011, une part importante de cette population n'est pas arrivée récemment
Elle : Et alors ?
Prof : Eh bien, les statistiques que nous avons nous indiquent juste qu'en 2011 il y avait 3,2 millions de français d'origine maghrébine (que j’appellerai dorénavant FOrMa) de moins de 60 ans, ça ne dit pas quand ces FOrMa sont devenus français : ils ont pu tous être naturalisés en 2010 !
L'Autre: Tu veux dire, qu'il y a pu avoir 1 % de Français arabes jusqu'en 2010 et puis d'un seul coup, grâce à la naturalisation massive de quelque millions de maghrébins, on se retrouve avec 6,5% d'arabes l'année suivante ?
Prof : Tout à fait ! Or, si c'est le cas, et que l'équipe de France colle exactement à la population française, en 2011, il y aura effectivement 7% de sélectionnés (grosso modo, sur une sélection de 23 joueurs, cela fait 1 ou 2 joueurs), mais en 2010, il n'y en aura que 1 % (soit probablement aucun joueur sélectionné). Or supposons que les 23 joueurs de 2011 soient différents des 23 joueurs de 2010 ( ce qui est impossible mais peu importe, cela ne change rien au développement), on aura donc entre 1 et 2 joueurs d'origine maghrébine sur 46, ce qui fera entre 2 % et 4 % de joueurs d'origine maghrébine

Ce que tu veux dire, c'est qu'il faudrait faire la moyenne des français d'origine maghrébine en France entre deux dates pour ensuite pouvoir la comparer avec le nombre de sectionnés en edf entre ces deux même date ?

Prof : Exactement

Mais pour pouvoir faire cette moyenne, j'ai besoin de savoir quelle est la part de Français d'origine maghrébine chaque année ?

Prof : En théorie oui

Et en pratique ?

Prof : Étant donné qu'il n'y a pas de recensement qui prenne en compte le pays d'origine des Français, je doute qu'on ai des données pour chaque année
Elle : Fiam ?

Les seules données que j'ai c'est pour les années 1999 et 2011

Elle : Ah ouais..., donc on fait comment ?
Prof : On est obligé de faire la supposition que le nombre de FOrMa entre ces deux années a évolué de manière régulière, ce qui sans être certain, est probable. Auquel cas, on peut faire la moyenne des deux années
Elle : Alors?

Et bien en 1999 la population d'origine maghrébine en France (cette fois je prends en compte les plus de 60 ans) était estimée à 3 millions, or, parmi cette population, 1,135 millions étaient étrangers, ce qui fait 1,865 millions

Elle : Et le nombre de français à l'époque ?

À peu près 57 millions

Elle : Ce qui fait en gros 3,3 %...
L'Autre: Eeeeuuuuhhhhh

Quoi ?

L'Autre: T'es en train de nous dire que la part des arabes a doublé en 10 ans ?

Non, dans le premier j'ai pris la population de moins de 60ans, et dans l'autre la population totale, il suffit juste qu'en France, la part des Français plus de 60ans d'origine maghrébine soient bien moins importante que celle des autres français d'origine et le nombre baisse

L'Autre: Du coup faire une moyenne des deux n'aurait pas grand intérêt...

Et merde

Elle : Oui mais ce qu'on constate c'est que la part des Français d'origine maghrébine a augmenté entre 1999 et 2011 puisqu'en 1999 cela faisait 3millions + de 60 ans inclus et 11 ans plus tard, cela fait 4,2million + de 60 ans exclus

Oui et ?

Elle : Et bien on peut clairement supposer que la part de la population française d'origine maghrébine de moins de 60 ans en 1999 était inférieure (et de beaucoup au vu des chiffres) à celle de 2011

Ah ouais pas bête, du coup si on a un chiffre légèrement inférieur à 7 %, mettons autour de 6 %, on pourra dire que la population d'origine maghrébine n'est pas sous représentée !

Elle : Et donc on obtient combien ?

9 joueurs sur 149. Donc 9/149*100=6%

Prof : Aha !

Les chiffres ne permettent pas de dire que les personnes d'origine maghrébine sont sous représentées en équipe de France...

Elle : Je te sens dépité Fiam...

Je pensais qu'on allait trouver quelque chose.

Prof : Mais attention, le problème de nos statistiques, c'est que nous n'avons pas la part de FOrMa en âge d'être sélectionnés dans équipe de France

  Et ?

Prof : Et bien, si on avait ces données, peut être que la part attendue serait plus importante

Malheureusement nous n'avons pas ces données. Donc nous ne pouvons faire aucune conclusion...

L'Autre: Tu veux dire que depuis le début on n'allait rien trouver parce que nos données ne sont pas bonnes ?

Eh bien, si le nombre de personnes sélectionnées en edf d'origine maghrébine avait été nettement inférieure à la part de la population française d'origine maghrébine, on aurait pu en déduire qu'il y avait un problème.... Et revanche si les calculs ne l'indiquent pas, on ne peut rien conclure...

Prof : Par ailleurs même si nous avions les bons chiffres et que nous n'avions détecté aucune problème au niveau du nombre de sélection, cela n'aurait pas signifié qu'il n'y a aucun problème : par exemple, il pourrait être facile pour un joueur d'origine maghrébine d'être sélectionné en équipe de France, mais plus difficile d'y rester. Vous pourriez aussi être sélectionné facilement en edf quand il s'agit de match amicaux, mais ne pas l'être pendant les compétions
Elle : Et alors, c'est effectivement le cas ?

Vous le saurez dans un prochain épisode...

PS : Pour les données j'ai un peu galéré à les trouver : concernant la population française et la population étrangère vivant en France en 1999 et en 2011 j'ai pris les données de recensement produits par l'Insee, j'ai malheureusement oublié de noter quels documents j'ai utilisés, mais une recherche sur leur site internet vous fournira les infos : http://www.insee.fr/fr Pour la population d'origine maghrébine en France, j'ai utilisé les travaux de Tribalat 2004  (pour l'année 1999) et Tribalat 2015 (pour l'année 2011). Enfin un document sur la population d'origine maghrébine en équipe de France est trouvable ici.

Pour finir voici la liste des joueurs d'origine maghrébine ayant joué en EDF depuis 1998 et leur nombre de sélections :

Zinedine Zidane : 108 sélections

Sabri Lamuchi : 12

Camel Meriem : 3

Hatem Ben-Arfa : 15

Karim Benzema : 81

Samir Nasri : 41

Adil Rami : 32

Younes Kaboul : 5

Nabil Fekir : 5

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.fiamoa.eu/dotclear/index.php?trackback/55

Haut de page