Post n°52 I'm a survivor

Où Fiamoa raconte comment il s'est retrouvé à crever la dalle juste pour rire

IMG_0109.JPG

Elle: Alors ?

Ah c'était pas mal

Elle: C'est vrai? On avait peur que ça te plaise pas.

Ba je t'avoue que dans la semaine qui précédait j'étais pas hyper motivé: j'avais encore la tête au concours (les oraux s'étant déroulé la même semaine), et j'avais une tonne de boulot à faire... mais finalement, après avoir appris la triste nouvelle de mon concours, ça m'a fait du bien

L’Autre: Excusez-moi les gars mais... DE QUOI VOUS PARLEZ BORDEL!
Elle: Ça va, pas la peine de t'énerver On parlait de mon stage de survie en milieu naturel
L’Autre: ah ça... C'est quoi déjà ?

Et ba pendant un week-end on était au fin fond d'une forêt dans les Yvelines et on apprenait des techniques pour survivre dans ce milieu : comment trouver de la nourriture, se construire un abri, faire un feu, enfin tu vois, des trucs comme ça quoi

L’Autre: Mais quelle idée t'as eu de faire ça ? 

Euh ba c'est vous qui me l'avez offert pour mes 30 piges

L’Autre: ah?
Elle: Mais oui, tu sais on t'avait demandé de payer
L’Autre: Oui oui, je me souviens que tu m'avais soutiré du fric pour le cadeau mais j'avais pas vu que c'était pour ça
Elle: Si tu lisais tes messages Facebook, tu le saurais...
L’Autre: Oh ça m'emmerde, c'est pas pratique Facebook... Bon, donc ok, c'est nous qui t'avons offert ça. Et du coup, t'as appris des trucs que tu ne connaissais pas ?

Ouais, deux, trois trucs mais bon faut avouer que c'était plus Ko-Lantah que stage de survie

Elle: C'est-à-dire?

Disons que c'était plus pour citadins en mal d'aventure qui ont envie de se foutre quelque part pour crever la dalle volontairement que pour baroudeurs qui risquent d’être effectivement amenés à se retrouver en vrai situation de survie... En bref, c'est plus pour gens qui veulent jouer à l'aventurier que pour des aventuriers pur et dur... C'est Koh-lanta quoi

Elle: Et qu'est ce qui t'a donné cette impression?

Un exemple: on apprend à faire du feu avec des bouts de bois

L’Autre: Cool!

Et une ficelle bien moderne genre ficelle d'escalade, ce qui casse un peu le mythe

L’Autre: En même temps sur le terrain, tu peux ne pas avoir de super ficelle mais des lacets, je suppose que ça marche aussi ?

Oui je suppose que ça marche, sinon, tu peux avoir un briquet aussi, c'est quand même plus simple...

L’Autre: Et s'il est vide?

Ba quand tu pars sur le terrain tu dois toujours avoir un briquet de rechange et/ou des allumettes. Autre exemple débile : le mec il nous dit qu'il faut toujours avoir un fond de sac avec sois dans lequel on a l'essentiel de survie : un k-way, une bâche, une corde etc... Mais à aucun moment il nous dit d'avoir un truc à manger ou une bouteille d'eau en rab... Ou un autre truc : le mec il nous apprend à prendre de l'eau dans un étang à le filtrer avec un t-shirt et à le faire bouillir.... dans une marmite ! Comme si le jour où je me retrouvais en condition de survie impromptue, j'allais avoir une grande marmite avec moi !Troisième exemple : on nous apprend à pêcher : bon très bien, sauf que le mec, il nous donne du fil de pêche et des hameçons : bien sûr, j'ai toujours du fil de pêche et des hameçons avec moi !

Elle: Oui donc tu as trouvé que ce n'était pas très réaliste

Exactement

Elle: Mais t'es sûr que ça t'a plu ? Parce que, de ce que tu en dis, t'as pas l'air convaincu...

Oh si en fait, une fois qu'on a compris que c'était juste un jeu, et qu'on est suffisamment maso pour ne pas vraiment être dérangé par le fait de rien manger et de pas très bien dormir, c'est marrant. Je veux dire... j'ai appris à pêcher, à faire du feu avec des bouts de bois, à monter un abri de fortune, c'est toujours des informations intéressantes à apprendre. Et puis en fait, être dans une forêt au printemps, loin de ses soucis quotidiens, c'est plutôt sympa

L’Autre: S'il pleut pas...

S'il pleut pas bien sûr (à ce niveau on a eu de la chance !). Oh et puis veiller au coin du feu pendant que les autres dorment c'est aussi pas mal finalement : on a l’impression que la nuit est à nous...

Elle: Mais du coup vous avez pas mangé ?

Les gardons qu'on a attrapés (une quarantaine pour 9, sachant qu'un gardon ça a la taille d'une sardine) avec une infusion de feuille d'ortie fraîchement cueillie

L’Autre: Euh, ça c'est ce que vous avez mangé au total ?

Ouais, heureusement que le samedi matin, avant d'y aller, j'avais pris un gros petit déjeuner... Bon j'avais des barres de céréales dans mon sac aussi

Elle: Tricheur !

Oh non, je les ai pas mangé finalement

Elle: Ouais mais tricheur quand même !

Ba non puisque je les ai pas mangées...

Elle: Ouais mais tu savais qu'elles étaient là au cas où, ça change tout !

Pourquoi ?

Elle: Parce que ta faim se retrouve être choisie et non pas subie !

Et ?

Elle: Et bien ce n'est pas la même chose d'avoir faim parce qu’on vous impose cette faim et avoir faim parce que vous l'avez choisi : la faim se ressentira moins dans le deuxième cas que dans le premier
L’Autre: Ah ouais c'est comme pour les meufs

Comment ça ?

L’Autre: Ba quand on baise pas parce qu’on n'arrive pas à trouver de nana, c'est plus dur que quand on baise pas parce qu'on a choisi de faire abstinence et qu'on sait qu'il suffit juste d'un claquement de doigt pour mettre fin à ce calvaire
Elle: C'est une façon de voir en effet

Mais t'es sûr de ce que tu dis ? Parce que mon père quand il fait Kippour, il choisit de le faire mais il douille quand même

Elle: La question est de savoir dans quelle mesure il prend ça comme un choix qu'il fait ou juste comme quelque chose qui lui est imposé et auquel il ne peut se soustraire...

Ouais, c'est vrai que c'est quelque chose qu'il se sentira obligé de faire quoi qu'il arrive... Mhm, du coup ça peut expliquer que mon père souffre plus que moi ce jour-là moi comme je le fais que si j'ai envie (et qu'il m'est arrivé de pas le faire), c'est de l'ordre du choix et pas du subi !

Elle: Voilà

Ou alors c'est juste que je suis plus jeune...

Elle: Je ne crois pas puisque plus on vieillit, moins le métabolisme de base est important
L’Autre: Ce qui veut dire ?
Elle: Ba plus tu vieillis, moins tu brûles de calorie, donc moins tu as besoin de manger...
L’Autre: Et donc plus facilement tu grossis?
Elle: Euh, oui, aussi...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.fiamoa.eu/dotclear/index.php?trackback/57

Haut de page